Mon nouveau Home Lab – 1ère partie

Il y a 4 ans, en changeant de PC je m’en étais construit un me permettant de faire tourner des VMs dans VMware Workstation. A l’époque c’était un monstre doté d’un i7-3930K (6 coeurs, 12 threads) et 32 Go de mémoire. Ce PC est toujours largement suffisant pour mes besoins quotidiens, mais il a atteint ses limites en tant que Home Lab.
D’une part VMware Workstation n’est pas la panacée pour certains besoins, et d’autre part les 32 Go deviennent insuffisant pour un lab vSan de 3 hosts (mini 8 Go de mémoire chacun) accompagné du vCenter, de l’AD et des quelques bricoles à côté.

J’ai donc décidé d’investir dans un véritable home lab.

Mes critères : un minimum de 16 vCores, 64 à 128 Go de mémoire, silencieux afin de rester dans le bureau, pas trop gourmand en énergie car il sera allumé en permanence.
Il se trouve qu’il y a un plan social dans ma boîte, et j’ai décidé de consacrer une partie de mon indemnité de 26 ans d’ancienneté à cet usage. Donc je peux me permettre une petite folie que je n’aurais pas envisagée à un autre moment. De plus, en cas de difficulté à retrouver un job, ça me permettra de garder la main et de m’auto-former.

Les licences

L’ESXi sur le home lab tournera sans license. Ou plutôt en mode licence gratuite. Simplement certaines fonctions de la version payante ne sont pas disponibles, mais je peux m’en passer. Il suffit de s’enregistrer sur le site de VMware pour récupérer une license : https://www.vmware.com/go/get-free-esxi
Pour les Windows, j’ai une license Technet, qui me permet de faire tourner des Windows en mode évalutation, ce qui est tout à fait l’objet du lab.
Pour les VMs vSphere (vSan, vCenter et consort), les usages sont généralement assez courts, pour tester une fonction, étudier une nouvelle version, et les 60 jours de grâce après installation sont généralement suffisant. Et si je n’ai pas fini… je réinstalle pour repartir sur 60 jours…
Restait à trouver le bon matériel.


Un cluster de mini serveurs ?

Je suis d’abord parti sur 3 petits hosts.
Exit les NUC ou les HP MicroServer Gen9 : pas assez de CPU, pas assez de mémoire.

J’ai cependant découvert les SuperServer E300-8D de chez Supermicro : https://www.supermicro.com/products/system/Mini-ITX/SYS-E300-8D.cfm

supermicro_sys-e300-8d

Equipés de 32 Go de mémoire, d’un SSD SATA et d’un autre M.2 (les 2 seuls emplacements disponibles), chaque host revenait à plus de 1300 €, soit plus de 4000 € l’ensemble.
L’ensemble des 3 hosts aurait été assez puissant pour mes besoins, cependant j’ai abandonné l’idée.
– D’une part ils ne sont pas officiellement supportés par VMware.
– Difficile de faire tourner 3 hosts ensemble sans licence (pas de vCenter, pas de vMotion, etc…)
– Matériel quasiment introuvable en France pour les particuliers. Je l’ai dégotté en Italie, mais garanti uniquement 1 an et en cas de panne il faut renvoyer le host.


Un PC monté main ?

J’ai alors commencé à regarder pour un PC monté maison.
La HCL de VMware ne référence aucune carte grand public. Il fallait donc partir sur une carte dans un format non propriétaire, comportant un chipset, un composant graphique et des ports ethernet reconnus par VMware (les cartes graphiques PCI sont difficilement utilisables, et pour les cartes réseau c’est très variable).

J’ai fini par trouver la Gigabyte MU70-SU0 en mono pro et la SuperMicro X10DRL-I en bi-pro, toutes deux en ATX.

Config mono-pro : 2350 €

Boîtier : 1 x Corsair Carbide 200R (70 €)
Carte mère : 1 x Gigabyte MU70-SU0 (370 €)
Processeur : 1 x Intel Xeon E5-2630 v4 (2.2 GHz) (10 Cores / 20 Threads) (820 €)
Ventirad : 1 x Enermax ETS-T40F-RF (50 €)
Mémoire : 1 x Crucial DDR4 64 Go (4 x 16 Go) 2133 MHz CL15 ECC Registered DR X4 (513 €)
Alimentation : 1 x Seasonic G-360 80PLUS Gold (77 €)
SSD : 1 x Samsung SSD 850 PRO 1 To (450 €)

Config bi-pro : 3625 €

Boîtier : 1 x Corsair Carbide 200R (70 €)
Carte mère : 1 x SuperMicro X10DRL-I (470 €)
Processeur : 2 x Intel Xeon E5-2630 v3 (8 cores / 16 threads – 2.4 GHz) (1640 €)
Ventirad : 2 x Enermax ETS-T40F-RF (100 €)
Mémoire : 2 x Crucial DDR4 64 Go (2 x 32 Go) 2400 MHz CL17 ECC DR X4 LR (888 €)
Alimentation : 1 x Seasonic G-360 80PLUS Gold (77 €)
SSD : 1 x Samsung SSD 850 PRO 1 To (450 €)

Là encore j’ai abandonné l’idée.
D’une part, bien que j’avais choisi les chipsets, il y avait un risque qu’un composant ou un autre ne soit pas reconnu, et je n’avais pas envie de me retrouver avec un tel PC sans pouvoir l’utiliser comme Lab (mon actuel PC me suffit pour le reste).
D’autre part, si certains composants sont garantis 3 ans, d’autre le sont seulement 1 an. Pour un matériel de ce prix, et cet usage, je voulais être sûr de la longévité.


Un vrai serveur ?

Je me suis alors demandé si je ne pourrais pas me tourner vers un vrai serveur. Le problème était alors d’en trouver un à un prix abordable, qui ne fasse pas un bruit de turbine (en salle machine, ça n’a aucune importance donc généralement le silence n’est pas leur fort) et qui ne consomme par trop.

Impossible de trouver un site permettant de configurer en ligne les serveurs Lenovo, Fujitsu, HP, etc… Il faut impérativement passer par un revendeur. Je n’avais pas envie de passer du temps à essayer d’en trouver un qui vende aux particuliers, et de plus j’ai trouvé les prix de départ assez élevés.
On trouve des serveurs chez des revendeurs comme LDLC ou Materiel.net, mais ils sont livrés avec 1 CPU et très peu de mémoire. Ca se complique si on veut plus (pas le même modèle de ventirad, pas les mêmes barrettes mémoire, avec les risques d’incompatibilité liés, pas forcément les caddy des disques hot-plug, etc…).

J’ai fini par trouver le site https://www.ahead-it.eu basé en Belgique, qui permet de configurer un serveur Supermicro 7048R-TRT validé par VMware.
Avec 2 Xeon E5-2609 v4 (8 cores / 8 threads), 128 Go de mémoire, 2 SSD 960 Go en tiroir extractible, ESXi livré à jour et avec les drivers sur Sata DOM, et 3 ans de garantie, il était facturé 4200 € TVA et port inclus.

supermicro_sys-7048r-trt


Dell PowerEdge T430

C’est alors que je suis tombé sur une promo Dell pour le PowerEdge T430.
C’est un serveur justement conçu pour pouvoir rester dans un bureau, donc relativement silencieux, et il y a une promo de 25% de remise jusqu’à novembre (je suppose que c’est avant changement de gamme, mais n’importe). Et ce modèle est là aussi officiellement supporté par VMware.

Pour 4630 € TTC remise déduite, on a :

Chassis 8 disques 3,5″ hot plug
2 x Xeon E5-2630 v4 2.2GHz 10 cores 20 threads
4 x 32 Go de mémoire DDR4 Registered 2400MT/s
2 x SSD Sata 400 Go en tiroir extractible
ESXi sur Flash Media
Carte iDrac de prise en main à distance
Garantie 5 ans, dépannage sur site J+1

dell_poweredge_t430

Ca fait un bon moment, mais par le passé j’ai bossé avec du Dell et je les trouvais assez bien conçus.
De plus, avec VMware désormais dans le giron de Dell, il ne devrait pas y avoir trop de problème de prise en charge avec les montées de version.
Les 5 ans de garantie sur site ne sont pas négligeables.

Le problème est que je voudrais réutiliser des disques 3,5″ que j’ai déjà, mais Dell ne vend plus les tiroirs vides.
Mais j’ai trouvé des tiroirs pour ce serveur chez AliExpress. A 15€ pièce port compris, je ne risque pas grand chose à en commander un pour vérifier qu’il est bien compatible.


Suite au prochain épisode…

Donc voilà, c’est fait, la commande est passée chez Dell. Livraison prévue dans une semaine.
Je ne manquerais pas de faire un article sur la façon dont je l’ai configuré.

Cependant ce ne sera peut-être pas pour tout de suite.
Je pense qu’il va y a voir des tâtonnements pour trouver la bonne organisation de vLans, la bonne séparation des réseaux, la bonne structuration logique des VMs…
Rome ne s’est pas faite en un jour, et toute proportion gardée mon home lab demandera du temps aussi.

1 Comment

  1. FALAH Mounir dit :

    Bonjour,
    je suis tombé par hasard sur ton article que je trouve très bien fait.

    je suis dans le même cas de figure que toi, a savoir que je cherche a monter un homelab pour accuellir une dizaine de vms: Linux, Windows serveur et poste client sous Windows.

    actuellement je fait tourner ma maquette sur 2 pc mais je cherche a tout centraliser (sauf les postes clients) sur une seule machine en esxi.

    je souhaiterez avoir la suite de ton expérience après réception de ton DELL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *