vSphere 6.5 – Auto Deploy

Après l’article vSphere 6.5 – Image Builder je vais aborder ici Auto Deploy.
Il ne s’agira là encore que d’une approche, car dans les 376 pages de la documentation vSphere Installation and Setup Guide, il y en a plus de 130 consacrées à Image Builder et Auto Deploy.



Prérequis : DHCP et TFTP

Auto Deploy a besoin d’une infrastructure DHCP et TFTP pour assurer le boot PXE, fonctions qui ne sont pas fournies par VMware.
Il y a bien une fonction DHCP apportée par le vCenter, sous le nom IP Pool avec le vSphere Client C# (donc jusqu’en 6.0) ou Network Protocol Proviles sous vSphere Web Client, mais ils n’incluent pas certaines options nécessaires.

Pour mon lab, je suis allé au plus simple : j’ai installé une VM Windows Server 2012 R2 avec le rôle DHCP Server et l’utilitaire gratuit SolarWinds TFTP Server.
Windows propose bien le rôle Windows Deployment Services, mais celui-ci est plus lourd que SolarWinds TFTP Server, plus compliqué à mettre en oeuvre, et nettement orienté Windows.

Au niveau du serveur DHCP, il y a deux paramètres à configurer en plus du scope IP
– Option 066 Boot Server Host Name : il s’agit de l’adresse IP du serveur TFTP (qui peut être celle du DHCP)
– Option 067 Bootfile Name : le nom du fichier de boot

Le Bootfile Name est affiché sous le nom BIOS DHCP File Name au niveau des propriétés AutoDeploy du vCenter. Par défaut il s’agit de « undionly.kpxe.vmw-hardwired ».
Il faut d’ailleurs profiter d’être sur cette page pour télécharger le zip contenant les fichiers de boot TFTP, car ils seront nécessaires plus loin.

Concernant TFTP, il suffit d’installer SolarWinds TFTP Server et de lancer sa console TFTP Server puis vérifier les paramètres via File / Configure pour s’assurer qu’il est bien démarré.
Par défaut, il crée un répertoire C:\TFTP-Root pour stocker les images de boot, mais ce répertoire peut facilement être modifié.


Décompresser dans ce répertoire les fichiers contenus dans le zip téléchargé précédemment.

Ne pas oublier d’ouvrir les ports nécessaires à TFTP dans le firewall.
Dans mon lab, le vLan contenant les ESXi et le serveur DHCP/TFTP est isolé, donc j’ai simplement désactivé le firewall de Windows.



Règles de déploiement

Dans Auto Deploy, aller sur l’onglet Deploy Rules et cliquer sur New Deploy Rule.
Donner un nom à la règle, puis spécifier éventuellement les critères de sélection des hosts. Vu qu’il s’agit d’un déploiement en PXE, le plus simple est de se baser sur les adresses MAC. Plusieurs adresses peuvent être indiquées, séparées par une virgule.

Sélectionner le bon dépôt, et cocher l’image à déployer.

Indiquer éventuellement le Host Profile à appliquer, sinon cocher « Do not include a host profile ».

Indiquer l’emplacement de déploiement des hosts.

Valider les informations pour créer la règle.

La règle est créée, mais encore inactive. Cliquer sur « Activate/Deactivate rules… »

Sélectionner la règle dans la section inférieure, puis cliquer sur Activate.

La règle passe dans la section supérieur, faire Next.

Valider pour activer la règle.

La règle est active



Déploiement de hosts

Avec des ESXi virtuels, il a fallu passer le démarrage en mode BIOS et non en mode EFI.
Ensuite, il a suffit de démarrer les VMs.

Le bios passe en mode démarrage PXE.


Puis l’installation de ESXi se lance. On voit que les chemins des modules sont particuliers.

Entre le boot réseau et l’application du Host Profile, l’installation est un peu plus lente que d’ordinaire…

… mais l’ESX est finalement installé, configuré…

… et enregistré dans le vCenter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *